расширенный поиск

Книга: La force des choses 1

Peu de temps après le jour V, je passai une nuit très gaie avec Camus, Chauffard, Loleh, Bellon, Vitold, et une ravissante portugaise qui s'appelait Viola. D'un bar de Montparnasse qui venait de fermer, nous descendîmes vers l'hôtel de la Louisiane; Loleh marchait pieds nus sur l'asphalte et disait: "C'est mon anniversaire, j'ai vingt ans". Nous avons acheté des bouteilles et nous les avons bues dans la chambre ronde; la fenêtre était ouverte sur la douceur de mai et des noctambules nous criaient des mots d'amitié; pour eux aussi, c'était le premier printemps de paix.

Читать далее